Françoise-Franca CUOMO

Françoise-Franca CUOMO a travaillé sa voix pendant de longues années essentiellement auprès de la soprano Irène Jarsky, avec qui elle a noué et noue encore une longue amitié artistique. Elle a développé grâce à cette formation rigoureuse une approche très personnelle de tout ce qui touche à l'acte vocalisé.

Elle aime explorer la voix sans cloisonnements, sans étiquettes, avec passion et curiosité. Ce qui l'a conduite à rencontrer des univers esthétiques contrastés comme ceux du classique, du lyrique contemporain, de l'improvisation, du jazz, du théâtre musical contemporain, du cabaret et des musiques populaires ; et à collaborer avec des écrivains, plasticiens, compositeurs, metteurs en scène sur le long terme. Pour elle la musique est indissociable d'une forme de dramaturgie et doit se nourrir d'autres sources artistiques essentielles, et doit avoir « un regard sur le monde », faute de devenir stérile. Elle a parallèlement développé une longue pratique des techniques corporelles, de la danse, et se passionne pour Shakespeare depuis ses études universitaires.

Elle travaille pour le théâtre (musical), et se produit comme soliste sur les scènes parisiennes (Péniche Opéra, Théâtre Molière/Maison de la Poésie, Cartoucherie, Théâtre Comédia, Folies Bergère, Pépinière Théâtre, Lucernaire...), ainsi qu'en France et en Europe, elle a joué et chanté dans des créations chorégraphiques françaises et étrangères dont le National Dance Institute (New-York). Elle a créé et enregistré les oeuvres contemporaines de Michel Decoust, et celles de Jean-Yves Bosseur dans les spectacles d'Olga Jirouskova ; collaboré à des œuvres de court-métrage (Sacrebleu Productions), ainsi que de nombreuses performances. Elle est à l'origine du Franzktrio (album live «Terres de blues», produit par les Disques Futura & Marge, 2012, avec Cyril Trochu et Guillermo Benavides. Enregistre des chansons pour enfants du compositeur Manuel Bleton, chez Discograph en 2011. Elle signe l’adaptation et les compositions de «Cabaret Alice» un cabaret poético-burlesque contemporain d’après Lewis Carroll (création Péniche-Opéra 2009/2010). Elle travaille en workshop depuis quelques années avec les pianistes et directeurs musicaux new-yorkais, Christopher Denny, et londonien, Kevin Amos. Elle créé le duo «Le Snark/» en 2014 avec le flûtiste Michel Edelin, qu'elle a rencontré lors de concerts avec la formation « Futura Expérience »,

Avec l'auteur Bruno Edmond ,elle est à l’origine, de la création du Collectif La machinerie avec lequel elle a monté un grand nombre de projets à géométrie variable, dont le dernier en date , les « Kabarets Kassés » (qu'elle a co-écrit avec Bruno Edmond) avec comme collaborateur musical Sylvain Kassap.

Elle est accueillie avec ce collectif en résidence pour une carte blanche sur plusieurs projets au Château de la Roche-Guyon sur 2014/2016.

Passionnée par la transmission, elle est fréquemment sollicitée pour créer des interventions autour de la voix, et/ou du rapport entre le corps, le texte et la voix en institutions.

"Françoise-Franca Cuomo a réussi à s'approprier tant de choses que nous avions évoquées ensemble. La construction qui résulte de ce travail est maintenant une évidence, et elle se manifeste par une réelle harmonie, très perceptible, entre le propos des « chansons », leur écriture musicale et la qualité des timbres qu'elle utilise. Ils varient sans que jamais ils n'apparaissent comme forcés et semblent dénoter une heureuse aisance. Je suis heureuse de témoigner de ses qualités hors du commun. » Irène Jarsky