LA PRESSE

Michel EDELIN

Michel Edelin est un compositeur et un instrumentiste important du jazz en France " Sylvain Siclier Le Monde

Extrait du « Nouveau  Dictionnaire du Jazz » 2011 (Robert Laffont ed.) 

“Une sonorité élégante,un phrasé anguleux d’où n’est pas absente une propension à l’éblouissement mélodique et au lyrisme, certaines audaces instrumentales, le sens du collectif …, telles sont les qualités de ce flûtiste exclusif, inventeur de nombreux groupes aux orientations multiples … ” 

"Flûtiste ingénieux, débridé... un tabac en quartette parfaitement construit" Francis Marmande Le Monde

« Michel Edelin fait exploser tous les clichés qui circulent sur la flûte » La Terrasse

"..Michel Edelin réinvente la vérité du Jazz.." Jazz Magazine

" Edelin n'essaie pas d'imiter les flûtistes peuls et conserve sa personnalité rayonnante" ( "Waraba" J.J. Avenel)
Jazz Magazine

Une révélation : il y a un style Edelin qui est désormais porté au crédit de son propriétaire? Franck Bergerot Jazzman

"Michel EDELIN (flûte), j'aime son phrasé, le son, la dépense."Francis Marmande. Jazzman

"EDELIN s’est imposé peu à peu comme LE flûtiste du jazz français. Cela nous vaut des moments de douce folie, de tendresse et d’humour"Le Monde de la Musique

Michel EDELIN, un flûtiste E-PA-TANT, un de nos meilleurs flûtistes, le mieux inspiré
Flûtiste qui ne cesse d’évoluer dans les sphères aériennes du jazz à l’abri des modèles trop contraignants?
"Flûte élégantissime ..." Michel Contat Télérama

Un remarquable flûtiste" Le Nouvel Observateur

...Michel Edelin s’impose...comme un des grands créateurs du temps....qui se fait seconder des meilleurs talents." Ouest France.

Michel EDELIN est un admirable technicien, un soufflant plein de verve qui possède un sens aigu du phrasé (charnu) et de la mélodie (bluesie parfois, impressionniste, souvent)" La République du Centre

Il explore les méandres du jazz jusqu’à tracer sa propre route. Elle croise ici les avenues du répertoire, là, les chemins de traverse où s’égaillent toutes les audaces. Plus loin encore l’infinité des digressions modales. Mais toujours tissé d’énergie et de nuance, son parcours demeure éminemment musical . Pari sans cesse rejoué et si souvent gagné par celui qui vous fera dire flûte ! sans dépit, amertume ou remord, mais par simple expression du plaisir"
Jazz Musicians from France - Xavier Prévost

Un final en apothéose: Michel EDELIN, 10 / 10 de musicalité, d’autorité discrète et de lyrisme échevelé...(il) avait ouvert les oreilles du public au bonheur. Un flûtiste, enfin, qui ne joue rien d’autre et qui sait mettre de la dynamite dans ce roseau d’argent, fait pleurer la ballade et rugir les tempi rapides...quelle élégance!" Le Matin

.... Cela sera un moment fort fait de beauté et de charme, ce qui n’exclut nullement swing et humour..."L’Est Vaudois

On a entendu Michel EDELIN dialoguer à son avantage avec Dave VALENTIN au Festival de VIENNE Le son qu’il peaufine, lisse et ample, profite à l’instrument et nous a valu des disques comme " (Un Vol d’ibis) Libération

...De grands moments, de belles surprises et beaucoup de belle musique , sans jamais aucun effet, aucune chose factice ou artificielle. C’était vraiment très plein et très subtil" Claude Carrière - France Musique

Michel Edelin pratique uniquement la flûte. Son jeu, traversé par Roland Kirk ou Eric Dolphy est un subtil équilibre entre les racines du jazz et une musique au spectre plus ouvert (de Monk au free-jazz). Il est l’auteur d’un très bel opéra-jazz pour enfants: Ze Blue Note. "Ecouter - Voir

"Michel Edelin est un des rares jazzmen français à avoir choisi de s'exprimer exclusivement à la flûte sous toutes ses formes. Ce choix a fait de lui un des frands virtuoses de cet instrument, dont les maîtres et les références sont trop rares en jazz " La Tribune.

Michel Edelin puise intelligemment dans les racines du jazz et dans le dialogue constant entre les sources passées et présentes de cette musique, c’est toujours pour y trouver l’énergie nécessaire à tracer sa propre route . Dans cette forêt de symbole qu’est le jazz, il a su non seulement choisir ceux qui lui convenaient, mais aussi en créer de nouveaux.
Cette originalité plurielle se traduit par un phrasé pétillant d’intelligence, de beauté et d’humour, par des mélodies inspirées et une énergie sans tricherie. Les compositions de Michel EDELIN apparaissent comme un moment passionnant de la courbe du jazz et son interprétation des standards constitue une relecture pleine d’audace.
La résultante de ces forces donne une des plus belles musiques qui se puissent entendre aujourd’hui sur le marché peu commun des solistes européens. ”Jean-Claude Quéroy - Jazz Magazine

Le prix de la Défense, dans le milieu, ce n'est pas rien : dès la première édition du concours, Michel Edelin, alors inconnu, remportait le premier prix de soliste. C'est le début d'une carrière somptueuse pour ce virtuose de la flûte traversière, comme pour Eric Le Lann, qui sera primé deux ans plus tard. (IRMA – Centre d’Information du Jazz)